Au-delà des incendies, des tempêtes et des inondations, la mérule pleureuse est un autre destructeur redoutable des maisons et des constructions. Encore appelé cancer du bâtiment, ce champignon identifié depuis les années 1940 est de nos jours à l’origine de nombreux dégâts redoutables.  Depuis quelques années, l’on observe de nombreux cas de contamination sur le territoire canadien, raison pour laquelle la question doit retenir notre attention au plus haut niveau.

Dans la suite de cet article, nous essayerons de définir la mérule pleureuse, les causes et facteurs de propagation, les risques liés à une contamination de votre propriété et comment procéder en cas de contamination. 

Qu’est-ce que la mérule pleureuse?

De son nom scientifique serpula lacrymans, la mérule pleureuse est un champignon qui agresse certains types de bois, notamment du sapin, de l’épinette et du pin. Elle prolifère couramment et rapidement dans les milieux  humides et chauds et prend la forme d’un feutre cotonneux épais, blanc ou brune .  Ce champignon devient donc un grand danger public étant donné que ces types de bois sont les plus fréquemment utilisés en construction au Canada.

Dans des milieux secs, ce champignon prend souvent la couleur grisâtre généralement  marbrée de violet ou de beige pour s’étendre dans de grandes surfaces parfois inimaginables.  Une fois confortablement installée dans ces surfaces, ce destructeur adhère au support avec un centre visqueux. Ensuite se forment de nombreuses alvéoles avec la  couleur de la  rouille et portant de petites gouttelettes. C’est justement de là que provient son nom de mérule pleureuse.

Cependant, les mérules pleureuses ne viennent pas de nulle part, il existe plusieurs facteurs à l’origine de son apparition.

Les causes et facteurs de propagation de la mérule pleureuse

L’apparition de la mérule pleureuse peut dépendre de plusieurs facteurs généralement climatiques. Elle a de nombreuses causes identifiées et plusieurs facteurs de propagation.

La mérule pleureuse apparaît en présence de plusieurs facteurs et traduit généralement :

  • Un défaut du bâti ou un manque d’entretien de la maison
  • Un besoin urgent de rénovation ou des travaux de réparation

Elle apparaît quand les conditions suivantes sont réunies: 

  • Un environnement boisé: Un milieu boisé est favorable à l’apparition de la mérule en présence de certaines conditions
  • Un environnement sombre ou lumineux: La mérule prend de multiples formes en fonction du taux de luminosité qu’elle reçoit. Quoiqu’elle aime se développer dans l’obscurité  où elle prend un aspect blanc cotonneux, son développement continue même en présence de la lumière. Dans ces dernières conditions, son volume augmente et prend une couleur brune.
  • Milieux peu ventilé: Le manque de ventilation représente un facteur très favorable au développement des mérules. Dans ces conditions, le taux d’humidité favorable à son développement reste donc stable
  • En présence d’un milieu humide ou chaud: Ce champignon a besoin de l’humidité du bois pour la synthétisation de la lignine afin d’atteindre la cellulose. Cependant, les milieux chauds sont également favorables à son apparition, surtout en présence d’une température située entre 20 et 26°C
  • En présence de la vapeur d’ammoniaque: Quoiqu’elle ne soit pas indispensable à l’apparition de la mérule, la vapeur d’ammoniaque est indispensable à son développement. Ainsi, il ne faut jamais utiliser de l’ammoniaque ou de la  javel pour le nettoyage d’une infestation de mérule

Pour que ce champignon apparaisse, il faut que ces différentes conditions soient réunies. Toutefois, En plus de ces causes, il existe de nombreux facteurs de propagation.

Facteurs de propagation de la mérule pleureuse 

La mérule pleureuse a un caractère très contagieux et utilise de multiples moyens pour se propager. Elles peuvent se propager à travers:

  • Le vent
  • L’eau 
  • La terre

Néanmoins, les vecteurs de propagation les plus connus sont:

  • Les animaux
  • Les humains
  • Les murs séparant deux maisons

Le constat étant clair sur ses facteurs de propagation, il convient de préciser que la présence de la mérule pleureuse chez vous n’est pas sans risques.

Quelques risques liés à la contamination de votre propriété par la mérule pleureuse

La présence de mérules chez vous représente un risque tant pour votre santé que pour votre bâti. 

Risques sanitaires 

 La présence de mérules dans votre maison est un danger pour la santé de tous ses occupants. Raison pour laquelle une infestation ne devrait pas être prise à la légère. En cas de soupçons il serait judicieux pour vous de contacter un expert  pour un diagnostic mérule. 

La présence de ce champignon dans votre propriété peut avoir de graves conséquences sanitaires telles que: 

  • Contraction des maladies respiratoires comme:  L’asthme,  la bronchite, la sinusite,  l’otite 
  • Des problèmes d’allergie
  • Risque d’empoisonnement en cas d’ingestion
  • Etc

Malheureusement,  les risques liés à la présence de la mérule ne se limitent pas seulement au plan sanitaire.

Quelques risques matériels liés à la présence de la mérule

La mérule peut rester plusieurs années dans le bois de construction de votre maison en attendant le milieu favorable pour son développement. Le constat dans ce cas est généralement fait à un moment avancé de l’invasion et les dégâts visibles à l’oeil nu:

  • Changement de la couleur du bois  de construction
  • Effritement des bois non traités
  • Boursouflement et gondolement des bois traités
  • Forte odeur de champignon provenant des bois de construction 

 Dans certains cas, la détérioration peut s’étendre jusqu’à la structure de votre maison sans être visible tout de suite. Pour cela vous pouvez assister aux dégâts suivants: 

  • Une attaque et dégradation de tous les matériaux en bois de votre construction: Escalier, construction, etc
  • Une dégradation de tous les matériaux en ciment
  • Un affaissement de toutes les structures en bois
  • Une pourriture cubique avec ses conséquences
  • Prolifération et attaque des fils électriques et tous les matériaux en plastique

En présence de ces nombreux risques pour votre santé et pour votre maison, il devient impératif pour vous de prendre des mesures adéquates pour diagnostiquer et résoudre le problème si c’est encore possible.

Quel traitement contre la mérule pleureuse?

Pour ce qui est d’un traitement, l’association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec  précise surtout que dans la majorité des cas, lorsque le diagnostic est établi, il se fait déjà tard pour une intervention utile. Il est donc probable dans ce cas que la seule solution soit la démolition complète de la maison. 

Toutefois, il est possible dans certains cas d’intervenir, si l’infestation n’a pas encore atteint un certain seuil de destruction. Dans ce cas, il convient de noter que les travaux pourront être de grande ampleur et  durant une longue période. 

En dépit de tout, loin de toute paranoïa, la meilleure façon de lutter contre la mérule pleureuse demeure la surveillance de vos boiseries.  Si vous avez des doutes concernant la présence de mérules chez vous, faites une soumission pour un diagnostic dès maintenant.